Zone euro: l’inflation a légèrement ralenti en mai à 2,7%

 L'inflation a légèrement ralenti en mai dans la zone euro, a confirmé jeudi l'office européen des statistiques Eurostat, mais cela ne suffira pas à dissuader la BCE de relever à nouveau ses taux.Les prix à la consommation ont augmenté de 2,7% sur un an, après 2,8% en avril, selon une deuxième estimation d'Eurostat similaire à la première faite fin mai.

L'inflation dépasse néanmoins toujours, et ce pour le sixième mois consécutif, le seuil de 2% auquel la BCE est très attentive: la gardienne de la stabilité des prix en zone euro vise en effet sur le moyen terme une inflation légèrement inférieure à 2%.

Face à l'augmentation des pressions inflationnistes, la BCE a commencé cette année à relever son taux directeur, actuellement à 1,25%.

Et son président, Jean-Claude Trichet, a clairement signalé une hausse des taux d'intérêt en juillet, sans se prononcer sur la suite, en indiquant que la BCE était "dans un mode où il peut y avoir une hausse des taux à la prochaine réunion" du conseil des gouverneurs.

Dans le détail, l'inflation a une nouvelle fois été fortement influencée en mai par les prix de l'énergie et du pétrole: les composantes ayant eu le plus fort impact sur la hausse des prix sont les carburants pour les transports, les combustibles liquides et l'électricité, précise Eurostat.

Sur un mois, les prix à la consommation sont restés stables dans la zone euro.

Dans l'ensemble de l'UE, ils ont augmenté en mai de 3,2% sur un an et de 0,1% sur un mois.