Wall Street ouvre en hausse, malgré un indicateur élevé sur l’inflation

 La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi, stimulée par des résultats meilleurs que prévu dans la distribution, malgré un indicateur d'inflation plus fort que prévu aux Etats-Unis: le Dow Jones gagnait 0,53% et le Nasdaq 0,35%.Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average prenait 60,21 points à 11.466,14 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 8,85 points à 2.532,30 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 montait de 0,77% (9,23 points) à 1.201,99 points.

Mardi, Wall Street s'était repliée, après trois séances de rebond, après une réunion franco-allemande accueillie avec déception: le Dow Jones avait perdu 0,67%, le Nasdaq 1,24% et le S&P 500 0,97%.

Les prix à la production sont repartis à la hausse en juillet aux Etats-Unis: ils ont augmenté de 0,2% par rapport au mois précédent, malgré une baisse des prix des produits énergétiques et alors que les analystes s'attendaient à les voir rester stables.

En glissement annuel, leur hausse atteint 7,2%, ce qui fait dire aux analystes de RDQ Economics que le pays "est bien loin de la stabilité des prix".

"La diminution temporaire des pressions sur les prix des matières premières n'est pas suffisant pour apaiser nos inquiétudes quant aux perspectives d'inflation à long terme, avec une politique monétaire tellement accommodante", ont-ils estimé.

La politique de taux quasi nul de la banque centrale américaine, maintenue depuis deux ans et demi, est accusée d'alimenter l'inflation.

Les investisseurs étaient cependant encouragés par une série de résultats d'entreprises meilleurs que prévu dans le secteur de la distribution. La chaîne Target (+5,23% à 51,95 dollars) et le spécialiste des accessoires de bureau Staples (+3,09% à 14,66 dollars) ont publié des bénéfices trimestriels au delà des attentes de Wall Street.

Dans l'informatique en revanche, Dell (-6,78% à 14,72 dollars) décevait malgré un profit plus élevé qu'anticipé: il a abaissé ses prévisions de chiffre d'affaires pour l'année, citant un environnment incertain pour la demande.

Le marché obligataire baissait légèrement. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans progressait à 2,225% contre 2,214% mardi soir, et celui du bon à 30 ans à 3,661% contre 3,649% la veille.