Vacances d’été plus courtes: Lefebvre craint une hausse des prix

 Le secrétaire d'Etat au Tourisme, Frédéric Lefebvre, a dit craindre jeudi une hausse des prix des locations saisonnières qui priverait des familles de vacances, en cas de raccourcissement trop important des vacances scolaires estivales."Si on rétrécit trop les périodes, on provoquera des hausses de prix qui font qu'un certain nombre d'enfants et de familles ne partiront pas en vacances", a déclaré M. Lefebvre sur France Info.

Après un an de travaux, le comité de pilotage sur les rythmes scolaires a remis lundi son rapport dans lequel il préconise notamment de raccourcir de deux semaines les vacances d'été afin de diminuer les horaires quotidiens de classe.

Sur cette question, le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, a expliqué vouloir ouvrir des "concertations" avec les syndicats enseignants, pour annoncer "à l'automne" des décisions qui pourraient entrer en vigueur "dès la rentrée 2013".

Les professionnels du tourisme ont, pour leur part, souligné qu'ils "ne sont pas opposés" à un raccourcissement des vacances d'été à la condition obligatoire que la France soit découpée en zones, comme pour les vacances d'hiver, avec des dates suffisamment étalées pour ne pas plomber l'économie du secteur.