Téléphonie mobile 4G: coup d’envoi pour l’appel à candidatures

 Le coup d'envoi de l'appel à candidatures pour l'attribution des fréquences de téléphonie mobile de quatrième génération (4G) en France a été donné mercredi avec la publication au Journal officiel (JO) des arrêtés en fixant les conditions.Le gouvernement avait arrêté mi-mai le calendrier d'attribution de ces fréquences, en annonçant que le prix de réserve - soit le niveau minimum pour les enchères - de ces licences était finalement fixé à 2,5 milliards, contre 2 milliards évoqués précédemment.

La téléphonie mobile de quatrième génération est appelée à succéder progressivement à la 3G actuelle et permettra de surfer sur internet à très haut débit depuis son téléphone multifonctions, alors que les nouveaux usages comme la vidéo font exploser le trafic de données.

La date limite de dépôt des dossiers de candidatures auprès de l'Arcep, l'autorité française de régulation des télécoms, est fixée pour la bande 2,6 GHz au 15 septembre 2011 à 12H00 et pour la bande 800 MHz au 15 décembre à 12H00.

Les fréquences de la bande 2,6 gigahertz (fréquences hautes) seront attribuées à l'automne. La bande 800 megahertz (fréquences basses) doit être attribuée début 2012.

Le cahier des charges pour les futurs candidats, établi par l'Arcep, stipule notamment l'obligation de couvrir 98% de la population française d'ici 12 ans et 99,6% d'ici 15 ans pour le 800 MHz, et de couvrir 75% d'ici 12 ans pour le 2,6 GHz.