Prêts FMI et Banque mondiale: l’Egypte abandonne ses demandes

 L'Egypte abandonne ses demandes de prêts au Fonds monétaire international (FMI) et à la Banque mondiale, a déclaré samedi à l'AFP Abdelfattah el-Guebali, conseiller du ministre égyptien des Finances Samir Radwane."Nous avons décidé de ne pas avoir recours aux prêts des institutions financières internationales", a dit M. el-Guebali.

Cette décision a été prise après des "pressions de l'opinion publique", hostile à ces prêts, et après la présentation d'un projet de budget pour 2011-2012 prévoyant une réduction des dépenses publiques, a-t-il précisé.