Pétrole: le russe Loukoïl a acquis 49% d’un bloc offshore en Sierra Leone

 Le deuxième producteur pétrolier russe, le groupe privé Loukoïl, a acquis auprès du groupe nigérian Oranto Petroleum une participation de 49% du bloc en eau profonde SL-5-11 en Sierra Leone dans le cadre d'un accord de recherche et d'exploration, selon un communiqué publié samedi."Le programme d'exploration dans le cadre de l'accord prévoit un forage exploratoire bien avant 2013", a indiqué Oranto.

Le bloc en eau profonde SL-5-11 est situé entre 100 et 3.300 mètres de profondeur dans les eaux territoriales de la Sierra Leone et s'étend sur 4.022 kilomètres carrés.

"Ce bloc fait partie du bassin géologique de la Sierra Leone et du Liberia, où un grand nombre d'importants gisements pétroliers ont été découverts au cours des deux dernières années, constituant un gage de productivité potentielle", a ajouté le communiqué.

Une étude exploratoire sismique menée par deux compagnies pétrolières, African Petroleum Corporation and European Hydrocarbons, est actuellement menée au bloc offshore SL-3.

Le Parlement de la Sierra Leone a ratifié en juillet un accord pétrolier de 94 pages accordant aux compagnies pétrolières un permis d'exploration d'une durée de trente ans assorti d'une possible prolongation de dix ans.

L'exploration de pétrole au large des côtes a débuté dans les années 1970 dans ce petit pays d'Afrique de l'ouest et des forages ont débouché sur la découverte de pétrole en 2009, selon le ministère des Ressources minières.