Obama estime que l’économie américaine se remet trop lentement « d’une crise cardiaque »

 Le président américain Barack Obama a déclaré mardi que l'économie américaine avait eu une "crise cardiaque" dont elle se remettait à un rythme trop lent alors qu'il se prépare à dévoiler un nouveau plan de relance."Nous venons de traverser la pire crise financière depuis la Grande Dépression (crise de 1929) et après les récessions et les crises financières que nous avons traversées, le patient met du temps à guérir", a-t-il expliqué sur une radio.

"Notre économie a eu une crise cardiaque, le patient vit toujours, il va mieux mais guérit trop lentement".

Obama doit présenter la semaine prochaine un nouveau plan pour lutter contre le déficit et le chômage.

Les républicains, majoritaires à la Chambre des représentants, ont déjà manifesté leur opposition aux mesures que devrait annoncer le président. Selon eux, la solution réside dans une implication moins grande de l'Etat fédéral dans la vie économique du pays.