Merkel: un accord sur la Grèce une condition pour la tenue d’un sommet de la zone euro

 La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré jeudi à Abuja que les pays de la zone euro ne devraient tenir un sommet extraordinaire que lorsqu'ils seront prêts à adopter un accord pour résoudre la crise de la dette grecque."Pour ce que qui est de la tenue d'un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro, je pense que la condition préalable serait que nous soyions en mesure de prendre une décision et de finaliser le plan (d'aide) à la Grèce", a déclaré Mme Merkel à la presse au cours d'une visite au Nigeria.

"Mais vous savez que tout le monde oeuvre pour ça se réalise. Les ministres des Finances l'ont clairement montré: nous sommes en train de tenter d'y parvenir le plus rapidement possible", a ajouté Mme Merkel selon une traduction anglaise de ses propos.

Le président de l'Union européenne Herman Van Rompuy cherche à convoquer un sommet extraordinaire des 17 chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro vendredi sur un second plan de sauvetage de la Grèce.

L'Allemagne avait laissé entendre qu'il était encore trop tôt pour tenir un tel sommet, alors que les gouvernements sont toujours occupés à régler les détails du nouveau plan de sauvetage.