Logements: redressement en France, difficultés aux USA et en Espagne

 Le redressement du secteur de la construction de logements est engagé en France, en Allemagne et au Royaume-Uni, tandis que les difficultés persistent en Italie, aux États-Unis et surtout en Espagne, indique une étude d'Euler Hermes, leader mondial de l?assurance-crédit, publiée mardi.Dans les pays entrés les premiers dans la crise économique, la construction peine à retrouver un nouveau dynamisme, notamment en Espagne où le secteur est plongé dans une crise durable et, dans une moindre mesure, aux États-Unis et en Italie, affirme Karine Berger, chef économiste de la filiale du groupe Allianz.

En revanche, "la construction voit sa croissance confirmée en France, l?Allemagne amorce un redressement et le Royaume-Uni s?engage sur la voie du rétablissement", souligne cette étude.

En France, la forte hausse des prix des logements (+134% entre 2000 et 2010) n'a été que partiellement absorbée par la hausse des revenus des ménages (+35% sur la même période), mais la baisse des taux d?intérêt a préservé en partie la solvabilité des ménages, ce qui a permis un "endettement encore soutenable", selon Euler Hermes.

La légère reprise des mises en chantier de logements neufs y est la conséquence d?un déficit chronique d'habitations et de l?attrait des Français pour la pierre, indique cette étude.