Les Bourses du Golfe ouvrent dans le vert, à l’exception de l’Arabie

 Les Bourses du Golfe ont ouvert dimanche dans le vert, à l'exception du marché saoudien, après une semaine de volatilité face aux inquiétudes des places mondiales sur le risque d'une récession.L'indice de Dubai Financial Market était dimanche en hausse après avoir terminé en progression de 0,21% jeudi, dernier jour ouvrable de la semaine aux Emirats arabes unis. Il a ainsi gagné 1% à 1.478,62 points à 11H20 (07H20 GMT).

L'action du géant immobilier Emaar Properties a fait un bond de 2,17%.

Dans l'émirat voisin d'Abou Dhabi, la Bourse était également en hausse de 0,35% à 2.597,61 points, avec le secteur immobilier gagnant 2,21% et celui des banques 0,28%.

Jeudi, la Bourse de la capitale des Emirats arabes unis avait fini la semaine en baisse de 0,57%.

La Bourse saoudienne, le plus grand marché arabe, a ouvert dimanche dans le rouge, en baisse de 0,13% à 6.147,82 points au lendemain d'un bond de 1,93% samedi, premier jour de cotation dans le royaume.

La Bourse du Qatar a ouvert dimanche dans le vert, gagnant 0,64%, alors qu'elle avait terminé sa semaine dans le rouge (-0,25%).

Pour sa part, la Bourse d'Oman s'est reprise dimanche, gagnant 0,88% à 5.474,040 points après avoir évolué dans le rouge tout au long de la semaine.

A Koweït, la Bourse a ouvert dimanche en hausse de 0,05% à 5.853,6 points.

Les marchés financiers mondiaux étaient restés vendredi sur le qui-vive après une folle semaine de fluctuations terminée dans une relative accalmie, sur fond d'inquiétudes sur la croissance après la dégradation de la note souveraine américaine et des rumeurs sur une aggravation de la crise en zone euro.