Le Medef prône le « fédéralisme économique » en Europe

 La présidente du Medef, Laurence Parisot, a plaidé vendredi, pour la première fois, en faveur de l'instauration d'une "forme de fédéralisme économique" en Europe."Pourquoi pas réfléchir à une forme de fédéralisme économique", a-t-elle lancé au siège du mouvement patronal à Paris, devant le vice-Premier ministre britannique Nick Clegg.

Selon elle, ce serait une manière de "se mettre à la hauteur des enjeux économiques planétaires".

"C'est la première fois que le Medef se dit favorable au fédéralisme", a-t-on souligné à l'AFP dans l'entourage de la patronne des patrons.

Le fédéralisme défendu par le patronat, aux contours encore vagues, "ce n'est pas se préoccuper de la taille des boîtes aux lettres, de la couleur des plaques d'immatriculation", a assuré Laurence Parisot. "C'est vraiment avoir une approche commune sur les budgets, sur la monnaie, sur la gestion de la dette", autant de sujets qui relèvent de la souveraineté des Etats.