Le FMI débloque la dernière tranche de son prêt à l’Islande

 Le Fonds monétaire international a annoncé vendredi avoir débloqué la septième et dernière tranche de son prêt accordé à l'Islande.Le FMI met immédiatement à la disposition des autorités de Reykjavik environ 312 millions d'euros, ce qui porte à près de 1,56 milliard d'euros le montant des sommes prêtées par l'institution via la facilité de caisse accordée à l'Islande en novembre 2008, indique le FMI dans un communiqué.

Approuvée dans l'urgence au moment du pic de la crise financière, l'aide du FMI, associée à celle d'autres pays européens, a permis à l'Islande d'éviter de sombrer, emportée par la chute de son secteur bancaire hypertrophié.

Le versement de l'aide du FMI a pris beaucoup de retard en raison d'un différend opposant l'Islande aux Pays-Bas et au Royaume-Uni à propos de l'indemnisation des clients britanniques et néerlandais de la banque islandaise Icesave qui avait été prise en charge par Londres et La Haye.

En échange de l'aide du Fonds, les autorités islandaises ont dû mettre en place un programme de réformes destinées à assainir les finances publiques du pays, sous le contrôle étroit du FMI, lequel doit prendre fin le 31 août.