Le déficit de l’Etat quasi stable sur un an, à 61,3 milliards d’euros en juin

 Le déficit du budget de l'Etat s'est affiché quasi stable fin juin, à 61,3 milliards d'euros contre 61,7 milliards d'euros un an plus tôt, a annoncé mardi le ministère du Budget.Le solde des comptes spéciaux (avances et opérations financières) a été marqué par une dégradation de 7,5 milliards d'euros d'une année sur l'autre, liée principalement au prêt octroyé à la Grèce, tandis que le solde du budget général s'est amélioré de 7,8 milliards d'euros, a précisé le ministère.

Le gouvernement table sur un déficit budgétaire de 91,6 milliards d?euros en fin d'année, après un record de 148,8 milliards en 2010, afin de ramener le déficit public (Etat, collectivités locales, sécurité sociale) de 7,1% du produit intérieur brut (PIB) l'an dernier à 5,7% en 2011.

Outre les décaissements du prêt octroyé à la Grèce, opérés en janvier et en mars, l'évolution du solde des comptes spéciaux est également liée à la mise en oeuvre cette année d'avances aux collectivités territoriales dans le cadre de la réforme de la taxe professionnelle.

Cette opération, poursuit le ministère, sera sans impact sur le déficit en fin d?année.

Au 30 juin 2011, les dépenses (budget général et prélèvements sur recettes) ont atteint 179,1 milliards d'euros, contre 189 milliards d'euros un an plus tôt, "en ligne avec la prévision", assure encore le Budget.

Les recettes du budget général se sont établies à 139,6 milliards d'euros contre 141,7 milliards à fin juin 2010.