La hausse s’accélère à la Bourse de Paris (+1,63%)

 La hausse s'accélérait à la Bourse de Paris mardi en milieu d'après-midi (+1,63%) malgré l'annonce de la dégradation de la dette grecque, dans un marché encouragé par la bonne orientation de Wall Street et désireux de se concentrer sur des nouvelles positives.A 16H08 (14H08 GMT), l'indice CAC 40 gagnait 62,50 points à 3.870,79 points dans un volume d'échanges limité avec 1,5 milliard d'euros.

Depuis son ouverture, le marché est en progression, faisant fi de la dégradation de trois crans de la dette à long terme grecque par Standard et Poor's. Les investisseurs ont choisi de s'intéresser aux statistiques chinoises encourageantes et sont également réconfortés par une reprise des opérations de fusions acquisitions.

L'ouverture dans le vert de Wall Street a aussi donné un coup de fouet supplémentaire après la publication de statistiques économiques meilleures que prévu aux Etats-Unis.

Par ailleurs, les boursiers s'attendent désormais à un très prochain règlement de la crise grecque, peut-être avant la fin du mois de juin.

"Nous ne sommes pas aussi loin d'une solution commune que certains le pensent", a affirmé Olli Rehn le commissaire européen aux Affaires économiques dans un entretien accordé au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

La Commission européenne travaille sur un projet d'accord selon lequel les banques pourront prolonger volontairement leurs crédits à la Grèce, a-t-il ajouté.

Preuve de cet optimisme, les banques rebondissaient sur ces perspectives: BNP Paribas (+2,66% à 52,78 euros), Société Générale (+2,24% à 39,87 euros), Crédit Agricole (+1,70% à 10,18 euros) et Natixis (+2,28% à 3,54 euros).

Hormis Suez Environnement (-0,39% à 14,04 euros) et EDF (-0,32% à 26,64 euros), toutes les valeurs du CAC 40 étaient dans le vert.

Alcatel-Lucent prenait la tête des hausses, soutenu par les bons chiffres de Best Buy, réseau américain de distribution de produits électroniques. Dans son sillage, les autres valeurs du secteur étaient bien orientées comme Soitec (+2,57% à 9,54 euros) STMicroelectronics (+1,96% à 7,16 euros) et Capgemini (+2,87% à 38,49 euros) qui profite également d'une opération de croissance externe.