La compagnie à bas coût Ryanair annonce un bond de 49% de son bénéfice net au 1er trimestre

 La compagnie aérienne à bas coût irlandaise Ryanair a annoncé lundi un bond de près de 50% de son bénéfice net au premier trimestre de son exercice débuté en avril, grâce à une nette progression de son trafic, et a confirmé dans la foulée ses objectifs annuels.Dans un communiqué, la compagnie a dit avoir enregistré un bénéfice net de 139,3 millions d'euros sur la période, en hausse de 48,7% par rapport à un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, il ressort cependant en légère progression (+1%).

Cette forte hausse reflète le dynamisme du trafic de la compagnie, qui a bondi de 18% à 21,3 millions de passagers, ce qui, couplé à une hausse de 11% en moyenne des prix des billets, a fait gonfler le chiffre d'affaires de 29% à 1,15 milliard.

Par ailleurs, les recettes tirées des "services annexes" (c'est-à-dire des multiples frais dont doivent s'acquitter les passagers pour les bagages en soute, la nourriture à bord des avions, et autres suppléments tarifés) ont augmenté de 22% à 248 millions d'euros.

En revanche, les dépenses en carburant ont grimpé de 49% à 426,6 millions d'euros, reflétant la forte remontée des cours du pétrole par rapport à l'an dernier.

Dans la foulée, Ryanair a confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice. La compagnie table toujours sur une hausse de 4% de son nombre de passagers sur l'exercice (avec une hausse de 10% au premier semestre suivie d'un repli de 4% au deuxième), et sur un bénéfice net pour l'ensemble de l'exercice identique à celui de 2011, c'est-à-dire autour de 400 millions d'euros.