La Bourse de Paris se montre hésitante dans les premiers échanges

 La Bourse de Paris évoluait en faible hausse mercredi dans les premiers échanges, prenant 0,28%, dans un marché peu entreprenant après deux journées dans le vert et malgré une fin de séance solide à Wall Street.A 09H24 (07H24 GMT), le CAC 40 prenait 8,61 points à 3.092,98 points. La veille, il avait progressé de 1,08%.

Le marché parisien a ouvert en hausse de près de 1% avant de passer dans le rouge puis de repartir un peu de l'avant, alors qu'il vient d'enregistrer deux séances d'affilée dans le vert.

Il a été en partie soutenu par le dynanisme de Wall Street qui a accéléré le rythme en fin de séance. Le Dow Jones a finalement gagné 2,97% et le Nasdaq 4,29%.

Les investisseurs estiment que le président de la Fed, Ben Bernanke, va évoquer vendredi lors d'un discours à Jackson Hole (ouest des Etats-Unis) de nouvelles mesures de relance à l'économie, comme le responsable l'avait fait l'an dernier lors du même événement.

Les économistes du courtier Aurel BGC se demandent d'ailleurs s'il n'y a pas beaucoup, voire trop d'attentes avant l'intervention de Ben Bernanke.

Des indicateurs plus faibles que prévu mardi "n'ont fait que renforcer les attentes de mesures supplémentaires de soutien à l'activité de la part du Fed. Une situation sans doute dangereuse", jugent-ils.

La journée sera peu fournie en statistiques économiques, si ce n'est le baromètre de conjoncture Ifo en Allemagne pour août (10H00) et les commandes de biens durable pour juillet aux Etats-Unis (14H30).

Accor, malgré un bon départ, perdait 0,06% à 23,10 euros, après être revenu dans le vert au premier semestre 2011.

Publicis (-0,54% à 31,35 euros) ne profitait pas de l'envolée des bénéfices au premier semestre du géant publicitaire britannique WPP.

De son côté, STMicroelectronics prenait 0,74% à 11,53 euros, alors même que l'agence de notation Fitch Ratings a abaissé d'un cran, à BBB+, sa note, en raison des contre-performances de sa filiale ST-Ericsson, spécialisée dans les composants pour téléphones portables.

Quelques valeurs cycliques, dépendantes de la conjoncture, tentaient de se maintenir en hausse comme Alcatel-Lucent (+0,75% à 2,41 euros) ou ArcelorMittal (+1,04% à 13,62 euros).

Plusieurs poids lourds du CAC 40 tiraient l'indice vers le bas à l'image de Total (-0,09% à 33,06 euros).

Enfin, les valeurs bancaires étaient en légère hausse. BNP Paribas prenait 0,59% à 33,17 euros et Société Générale 0,48% à 21,10 euros.