La Bourse de Paris plonge de plus de 4%, dans le sillage de Wall Street

 La Bourse de Paris n'en finissait plus de dégringoler lundi (-4,12%), dans le sillage de Wall Street, les investisseurs faisant preuve d'un très grand pessimisme après la perte du triple A américain et malgré les actions des dirigeants économiques et politiques.A 16H44, le CAC 40 lâchait 135,19 points à 3.143,37 points, dans un volume d'échanges de 4,456 milliards d'euros.

En forte baisse depuis la fin de matinée, le marché parisien creusait lourdement ses pertes, à l'image de l'américain Wall Street, les places boursières subissant de plein fouet la décision de l'agence de notation Standard and Poor's sur la dette américaine.

Cette annonce a ravivé les craintes d'une crise financière mondiale, qui toucherait l'Europe et les Etats-Unis, tous deux aux prises avec un endettement colossal et des perspectives de croissance qui se dégradent.

Les rachats de dette sur le marché par la Banque centrale européenne (BCE) tout comme le discours des pays du G7 et G20 ne suffisaient pas à rassurer les investisseurs.

Tous les secteurs étaient chahutés, au premier rang desquels les plus dépendants de la conjoncture. ArcelorMittal perdait 8,86% à 16,16 euros et Renault 9,55% à 28,31 euros.