L’or grimpe à un nouveau sommet, approche 1.900 dollars l’once

 Le prix de l'or est monté lundi à un nouveau record, approchant pour la première fois 1.900 dollars l'once, dopé par un cocktail d'inquiétudes sur la vigueur de l'économie mondiale, la crise des dettes de la zone euro et les incertitudes géopolitiques dans le monde arabe.Le cours de l'once d'or s'est élevé jusqu'à 1.897,90 dollars vers 19H50 GMT sur le marché au comptant, un niveau sans précédent, balayant son précédent record à 1.878,15 dollars enregistré vendredi.

"Le seuil psychologique important de 1.900 dollars devrait être testé très bientôt dans le climat économique actuel (...) L'incertitude et la nervosité restent élevées parmi les investisseurs", les poussant vers la valeur-refuge par excellence qu'est l'or, observaient les analystes de Commerzbank.

Les marchés financiers restaient agités par le spectre d'un retour en récession de l'économie aux Etats-Unis comme en Europe, tout comme par les développements de la crise de la dette au sein de la zone euro.

Ces inquiétudes avaient provoqué de violents décrochages des places boursières mondiales la semaine dernière et fait bondir le cours du métal jaune, réputé être un bon bouclier contre la volatilité des devises et des marchés d'actions.

"Avec une nouvelle salve d'indicateurs macroéconomiques aux Etats-Unis cette semaine (...) la menace d'indicateurs en berne sur les commandes de biens durables (jeudi) ou le Produit intérieur brut (dont la deuxième estimation pour le deuxième trimestre est attendue vendredi, ndlr) devrait probablement peser sur l'humeur des investisseurs", commentait James Moore, analyste chez Fast Markets.

Aux incertitudes sur l'économie mondiale s'ajoutait par ailleurs un regain de tensions géopolitiques dans le monde arabe, relevaient les experts de Commerzbank, notant que "la crainte d'une contagion du conflit israélo-palestinien dans la région" contribuait à soutenir le prix de l'or.

Une flambée de violences entre Israël et la bande de Gaza est intervenue jeudi après des attaques perpétrées dans le sud d'Israël près de la frontière égyptienne.