EADS confiant pour 2011 malgré la baisse de son bénéfice net au 1er semestre

 Le groupe européen EADS a confirmé vendredi ses perspectives pour l'ensemble de l'année 2011, malgré le recul de 41% de son bénéfice net au premier semestre, à 109 millions d'euros, pénalisé par des revalorisations comptables liées à la variation des taux de change.EADS prévoit d'atteindre en 2011 un résultat opérationnel (Ebit) avant exceptionnels stable par rapport à 2010 (1,3 milliard d'euros) et des ventes supérieures à l'année dernière, selon un communiqué.

"Nos résultats du premier semestre 2011 sont le reflet de la forte demande dans le secteur de l'aviation commerciale. En termes de commandes, nous avons battu tous les records lors du salon aéronautique du Bourget", a souligné le président exécutif du groupe, Louis Gallois, cité dans le communiqué.

Au Bourget, Airbus, sa principale filiale, a atteint cette année un nouveau record en obtenant des commandes et des engagements pour 730 avions commerciaux dont 667 A320 Neo, la version remotorisée du moyen-courrier d'Airbus censée consommer moins de carburant.

Sur l'ensemble de l'année, EADS estime qu'Airbus devrait procéder à la livraison de 520 à 530 avions commerciaux et atteindre un niveau de plus de 1.000 commandes brutes.

Sur les six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires d'EADS s'est élevé à 21,9 milliards d'euros, en hausse de 8%, pour un résultat opérationnel de 563 millions (+39%).

EADS a enregistré pour 58,1 milliards d'euros de prises de commandes sur la période, pratiquement deux fois plus qu'au premier semestre 2010 (+89%). Au 30 juin, son carnet de commandes atteignait 453,8 milliards d?euros, contre 448,5 milliards d?euros fin 2010.