Dette des USA: Geithner veut écarter la menace au-delà de la présidentielle

 Le secrétaire au Trésor Timothy Geithner a appelé dimanche à écarter la menace d'un défaut de paiement des Etats-Unis pendant 18 mois, alors que républicains et démocrates se montrent incapables de s'entendre à neuf jours d'une date butoir pour le relèvement du plafond de la dette."La chose la plus importante, c'est de retirer cette menace d'un défaut de paiement du pays pour les 18 mois à venir", a dit M. Geithner. "Il faut sortir (cette question) de l'arène politique", a-t-il ajouté, faisant allusion à la campagne pour l'élection présidentielle de novembre 2012, selon un script partiel d'une interview qui sera diffusée dimanche par la chaîne CNN.

M. Geithner a précisé que dans le cadre des négociations toujours ouvertes entre le président démocrate Barack Obama et le président républicain de la Chambre des représentants John Boehner, ainsi qu'avec les autres responsables parlementaires, l'idée d'un processus en deux étapes était étudiée.

"Il n'y a rien de mal à faire les choses par étapes", a-t-il dit, mais un éventuel accord doit absolument retirer "la menace d'un défaut" de paiement.

Il s'agirait de relever le plafond de la dette dans un premier temps à relativement court terme, avec de premières coupes budgétaires, avant de s'entendre sur un plan de réforme des programmes sociaux et de hausse des recettes fiscales.

Il a toutefois maintenu l'opposition de l'administration à un processus qui exigerait deux votes du Congrès, l'un cet été et l'autre début 2012, quand la campagne électorale battra son plein.

Interrogé sur la possibilité d'un veto présidentiel pour s'opposer à une telle éventualité, M. Geithner a assuré que "on n'en arrivera pas là", car les démocrates du Congrès bloqueraient le processus avant même que M. Obama ait besoin de sortir son veto.