Climat: Groupama teste un contrat d’assurance des prairies

 Groupama teste actuellement un contrat d'assurance auprès de 50 éleveurs visant à couvrir les prairies affectées par des événements climatiques tels que la sécheresse, a déclaré lundi à l'AFP Stéphane Gin, directeur Assurance agricole du groupe."Nous travaillons sur ce que pourrait être un contrat d'assurance qui couvrirait les éleveurs à la suite d'événements climatiques, comme la sécheresse, sur les prairies et les difficultés à nourrir les troupeaux", a indiqué le responsable de Groupama, premier assureur de l'agriculture française.

Les éleveurs sont indemnisés par le Fonds national de gestion des risques en agriculture (anciennement Fonds national de gestion des calamités agricoles), tandis que les céréaliers ont accès pour leur part à un système d'assurance.

Groupama revendique entre 90 et 95% des contrats du segment de l'assurance multirisques climatiques sur récoltes, soit plus de 61.000 polices.

Actuellement "50 élevages sont en test", a précisé M. Gin dont les équipes travaillent à ce projet depuis "au moins cinq ans".

Le contrat en projet est "relativement abouti dans son mode de fonctionnement", selon l'assureur, "c'est-à-dire dans notre capacité à évaluer le besoin de l'éleveur, à définir comment l'assurer, notre capacité à expertiser, et à évaluer les coûts du produit d'assurance et l'exposition de ce portefeuille."

Quant à une date de lancement de ce nouveau produit à l'échelle réelle, il faut encore "arrêter l'ensemble des conditions de l'équilibre du système, avant de décider d'une éventuelle mise en marché", a conclu l'assureur.