Appel à la grève chez Carrefour Market, après la logistique et les hypers

 Les salariés des quelque 600 Carrefour Market sont appelés à cesser le travail vendredi et samedi à l'appel de la CGT, syndicat majoritaire, afin de peser sur les négociations salariales, après que des accords ont été conclus dans la logistique et les hypermarchés.La troisième réunion de négociation obligatoire a eu lieu mardi pour les personnels de Carrefour Market (32.000 salariés).

Pour la direction, "les négociations continuent". La CFDT, qui avait appelé à une grève le 14 mai, n'appelle pas à la mobilisation cette semaine.

La direction a proposé une augmentation de 2% au 1er juillet, ce qui fait seulement 1% sur l'année, ainsi que des titres restaurant de 4 euros pour les salariés avec plus de deux ans d'ancienneté, a indiqué à l'AFP Laurent Lamaury, délégué CGT.

"Les titres restaurant, ce n'est pas négligeable, mais l'augmentation de 2% au 1er juillet, c'est insuffisant. La CFDT n'appelle pas à la grève ce week-end, on veut d'abord consulter la base. Par contre, tous les collègues qui voudront la faire, on ira les soutenir", a expliqué Franck Dutertre, délégué CFDT.

La direction du groupe a indiqué à l'AFP que lors de la réunion de négociation mardi elle avait proposé 2,5% d'augmentation salariale pour la majorité des salariés, de plus de six mois d'ancienneté, et 2% pour les autres. Une hausse de 7 à 10% de la remise sur les produits vendus dans l'enseigne a également été proposée.

Ces tensions sur les salaires surviennent chez Carrefour Market après une mobilisation intersyndicale (FO-CGT-CFDT) dans la branche logistique (Logidis-Comptoirs modernes, 6.000 salariés) qui a abouti à un protocole de fin de grève la semaine dernière.

"Après cinq jours de grève, nous avons signé un protocole de fin de grève sans avancées sur les salaires, mais nous aurons quand même une prime de 200 euros de reprise de travail", a expliqué à l'AFP Patrick Dumoux, délégué CGT.

Ces remous salariaux interviennent après une grève très suivie dans les hypermarchés Carrefour le 9 avril qui avait abouti à une augmentation des salaires de 2% au 1er mars, une prime de 200 euros nets et une hausse de 7 à 10% de la remise sur tous les achats dans l'enseigne.