American Airlines doit annoncer une méga-commande

 La compagnie aérienne américaine American Airlines doit annoncer mercredi une commande de plusieurs centaines d'appareils partagée entre les avionneurs Boeing et Airbus, affirmait mardi la presse financière.Une telle transaction représenterait un revers pour le constructeur américain: il avait signé un accord d'exclusivité en 1996 avec American Airlines, qui n'exploite actuellement plus aucun Airbus, relève le Wall Street Journal.

Selon le Financial Times, qui cite des sources proches du dossier, la commande devrait représenter 250 moyen-courrier A320 et A320 Neo (version remotorisée), ainsi que 150 Boeing 737, auxquels s'ajouteraient des options pour 220 appareils supplémentaires.

De son côté, le Wall Street Journal affirme qu'American Airlines et Airbus ont conclu le mois dernier un accord préliminaire pour plus de 200 A320, la compagnie étant séduite par les facilités de financements offertes par l'avionneur, ainsi que les nouveaux moteurs de l'appareil.

Le Neo est une version remotorisée de l'A320 classique qui permet, selon Airbus, de consommer 15% de moins de carburant, un enjeu crucial pour les compagnies étant donné les prix de l'or noir. Il a permis à la filiale du groupe EADS de largement devancer son concurrent américain lors du salon du Bourget fin juin.

Mais selon le quotidien américain des affaires, Boeing aurait proposé à son clients une version améliorée de son 737 pour le convaincre.

Des "négociations de dernière minute pourraient modifier" la décision finale, explique le journal, ajoutant que le conseil d'administration d'AMR, la maison mère d'American Airlines devait se réunir mardi soir et mercredi.

La nouvelle version du 737 pourrait entrer en service en 2017, contre 2015 pour le A320 Neo.

Le Wall Street Journal avait indiqué début juillet qu'Airbus avait présenté à la compagnie aérienne américaine une offre d'un montant de 23 milliards de dollars selon les tarifs de son catalogue, mais assortie d'un "fort rabais".